22 octobre 2010 5 22 /10 /octobre /2010 11:00

Les-Pieds-dans-le-Tapis.jpg

Dans le cadre d'une action prévention-santé sur le thème des accidents de la vie courante chez les séniors, le CLIC du Perche et la MSA Mayenne-Orne-Sarthe vous proposent :

  

Une pièce de théâtre interactif,

Sur le thème des accidents domestiques :

 

« Les pieds dans le tapis »

par la Compagnie théâtre du Chaos

  

Le mardi 26 octobre 2010, à 14h30

Salle des fêtes - BERD'HUIS

  

Entrée gratuite

 

         Attention : au regard de la particularité de cette action, le nombre de participants est limité. Aussi, nous vous invitons à vous inscrire auprès du Clic du Perche, en retournant le coupon-réponse en cliquant ici. 

         A l’issue de la pièce de théâtre, les ateliers « équilibre » vous seront présentés par Fabienne Ameslant, animatrice EPGV.

 

         Nous clôturerons cet après-midi, en toute convivialité, autour d'un pot de l'amitié.

 

         N’hésitez pas à me contacter pour tous renseignements complémentaires et à communiquer cette invitation à votre entourage.

Partager cet article
Repost0
21 octobre 2010 4 21 /10 /octobre /2010 11:00

Différents bâtiments pour stockage ou commerce sont disponibles sur Mâle pour la location.

 

1/ MALE 61260  - 22 et 22 bis le chene vert - un bâtiment de stockage/commerce de 209 m² environ sans bureau ni wc- alimenté eau + électricité – 350 € HT/MOIS – libre au 01/11/10

  

2/ MALE 61260 – 22 et 22 bis lieudit le chene vert – bâtiment de stockage/commerce de 307 m² environ, avec emplacement pour installation Wc- alimenté eau+ électricité – 950 HT/MOIS – hors charges. Libre au 01/11/10

   

3/ MALE 61260 – 22 et 22 bis le chene vert- bâtiment de stockage/commerce de 190 m² environ-eléctricité-  400 € ht/mois – hors charge- libre de suite.

 

Pour tout complément d'informations, vous pouvez joindre :

 

Claudie GOEMAES
P/SCI LE CHENE VERT
BP 34
78550 HOUDAN
tél.01.30.59.50.84.
claudie.location@orange.fr

Partager cet article
Repost0
18 octobre 2010 1 18 /10 /octobre /2010 11:00

Male-Zumba-oct-2010.jpg

 

L'objectif est atteint : avec un peu plus de 25 participants à la Zumba, l'activité peut se poursuivre et elle attire de nombreux(ses) adeptes !

 

Il fait chaud, très chaud, le jeudi soir à Mâle, entre 20h30 et 21h30 ! La musique résonne dans le bourg et l'animation est assurée par une femme avec le rythme dans la peau, Viviane HELIOT. Le spectacle est plutôt joli et d'après les participants, ce mélange de gym et de danse correspond tout à fait à ce qu'ils recherchent Pas de niveau requis, tout le monde évolue à son rythme et du rythme, il en est question toute la soirée : des musiques latines aux rythmes des danses africaines, la cadence est constante !

 

Il reste encore des places : alors, si vous souhaitez avoir des renseignements, vous pouvez joindre Viviane au 06.15.93.21.46 ou rendez-vous le jeudi soir, à 20h30, à la salle polyvalnte Georges Voisin.

Partager cet article
Repost0
15 octobre 2010 5 15 /10 /octobre /2010 11:00

 

E-octobre-017.jpg

 

C'est en présence de 8 usagers (essentiellement des mâlois !) - alors que nous avions fixé à 6 le nombre maximum de personnes à accueillir !! - que nous avons donné le coup d'envoi des ateliers informatiques sur Mâle, le mercredi matin. Dans le cadre de l'Espace Public Numérique, projet porté par la Communauté de Communes du Val d'Huisne, l'animateur a commencé les ateliers en présentant les basiques de l'ordinateur... le groupe se trouve être très hétérogène et cela va permettre de créer un réel échange de savoirs, entre l'animateur et les usagers bien sûr, mais aussi entre les usagers eux-mêmes ! Une très bonne initiative de la CdC, qui permet de rapprocher la formation sur les nouvelles technologies au plus près de nos administrés. La bonne humeur est au rendez-vous et il n'est sûrement pas question de s'empêcher de poser toutes les questions, pour atteindre un seul objectif : mieux maîtriser l'outil informatique !

 

Pour mémoire, 5 modules sont prévus :

- Du 06 octobre au 17 novembre 2010 : connaître l'ordinateur

- Du 24 novembre au 08 décembre 2010 : naviguer sur Internet

- Du 15 décembre au 12 janvier 2011 : communiquer avec Internet

- Du 19 janvier au 09 février 2011 : créer et exploiter un document

- Le 16 février 2011 : éthique sur le net 

 

EPN-a-Male.jpg

 

Pour tous renseignements, vous pouvez joindre l'animateur, Anthony FORTIN, au 06 82 11 47 45. Il est encore possible de s'inscrire pour des ateliers à la Maison des Services du Theil-sur-Huisne ! 

Partager cet article
Repost0
6 octobre 2010 3 06 /10 /octobre /2010 05:00

Panneau-indicateur-vitesse.jpg

Depuis de longues années, la Commune déplore une vitesse excessive dans le bourg de Mâle. Différentes solutions ont été envisagées, mais rien de satisfaisant n'a été trouvé jusqu'à présent.

 

Comme vous le savez, le Conseil Municipal a décidé d'intégrer l'aménagenement de la Rue d'Huisne dans ses futurs projets d'aménagement. Afin de mesurer plus précisément le nombre de véhicules par tranche horaire et par jour qui passent dans le bourg et leurs vitesses, un panneau indicateur de vitesse sera installé pendant près de 3 semaines dans la rue d'Huisne, du 07 au 25 octobre 2010, dans un sens puis dans un autre. L'automobiliste verra en temps réel la vitesse à laquelle il franchit le bourg et à l'issue de ce test, nous aurons des données chiffrées pour procéder aux travaux adéquats.

 

Cette opération se déroule en étroite collaboration avec la Direction Départementale des Territoires - DDT (ex DDE).

 

Dans l'immédiat, nous comptons sur votre vigilance, pour rouler à vitesse modérée dans l'agglomération mâloise : la vitesse est limitée à 50 km/h !

Partager cet article
Repost0
17 septembre 2010 5 17 /09 /septembre /2010 07:19

Vide-Greniers-a-Male---19-septembre-2010.jpg

 

L'association "Mâle, Solidarité Villageoise" organise son traditionnel vide-greniers, le dimanche 19 septembre prochain, à Mâle, de 7h à 19h.

En 2009, nous avions accueilli près de 140 exposants  (particuliers et professionnels - tarifs pour les exposants : 2€ le mètre linéaire).


Toute la journée, buvette & restauration sur place.
Journée du Patrimoine : ouverture de l'église Saint-Martin et visites possibles des châteaux de Launay et des Clairets - voir programme des journées du Patrimoine à venir.
 
Pour toute information, vous pouvez envoyer un mail sur  male-solidarite-villageoise@orange.fr ou appeler le 02.37.49.66.94.
 
Partager cet article
Repost0
9 septembre 2010 4 09 /09 /septembre /2010 11:00



Après le lancement de l'activité Zumba en septembre 2009, la Zumba revient sur Mâle ! Un nouveau concept de Gym, sur des airs latinos...  de la vraie détente sportive !
Alors venez découvrir l'activité, le jeudi 23 septembre prochain, à 20h30, à la salle polyvalente "Georges Voisin" de Mâle : une (re)découverte et probablement.... une révélation ! Première séance d'essai gratuite.
Par la suite, les séances seront le jeudi, de 20h30 à 21h30. Pour plus de précisions, vous pouvez contacter Viviane au 06.15.93.21.46.


Lancez la vidéo, cela vous donnera un avant-goût des séances... ou cliquez sur le lien suivant : Zumba.




   

Partager cet article
Repost0
7 septembre 2010 2 07 /09 /septembre /2010 11:00

arnaque.jpg

 

Les services de Gendarmerie nous informent qu'actuellement la région est victime d'un phénomène dit 'Bitumeurs Anglais ou Irlandais' : il s'agit de ressortissants britanniques qui démarchent des entreprises ou des particuliers en vue de proposer leurs services pour effectuer des travaux de goudronnage de chemins ou de cours. Sachez que ces individus sont très souvent en contradiction avec la législation (ne respectent pas les délais de rétractation prévus dans le cadre du démarchage à domicile, bons nombre ne sont pas en règle au niveau du droit du travail). Qui plus est,  la prestation fournie est de très mauvaise qualité et donne lieu à de nombreux litiges. Le sol n'est pas remis à niveau ni damé, en fait de goudronnage, il s'agit d'une simple émulsion de goudron de très mauvaise qualité (très dilué) suivie d'une application de gravier très fin. Ce travail fait illusion quelque semaines mais se dégrade très rapidement.

 

Alors, soyez vigilants !

Partager cet article
Repost0
6 août 2010 5 06 /08 /août /2010 11:00

Prefecture-de-l-Orne.jpg

Dans le cadre de prospections et d'inventaires scientifiques, le Préfet de l'Orne autorise des experts et consultants de l'antenne bas-normande du Conservatoire Botanique National de Brest, à pénétrer sur les propriétés privées non-closes. Ces personnes seront amenées à franchir clôtures et obstacles, qui pourraient entraver leur progression.

 

Nous vous remercions de votre compréhension.

 

Arrêté du Préfet NOR-2350-10-00039

Partager cet article
Repost0
30 juillet 2010 5 30 /07 /juillet /2010 16:00

Le logement communal, situé au-dessus de l'ancienne mairie est toujours disponible à la location... pour tout renseignement, vous pouvez joindre la mairie selon les horaires d'ouverture ou nous envoyer un mail.


GRAND APPARTEMENT EN CENTRE BOURG, 84 m², Entrée, cuisine, séjour, salle de bain, WC, 3 chambres, situé au 1er étage. Nombreux rangements. Très bon état général. Fenêtres double vitrage neuves. Cave. Chauffage au gaz. Loyer : 380 € + taxe ordures ménagères. Disponible de suite. Visite sur RDV. Prendre contact avec la Mairie : 02.37.49.66.87 ou 06.78.10.82.20.

 

Male-Appartement-Rue-du-Lavoir.jpg

 

DSC04685.JPG

Partager cet article
Repost0
7 juillet 2010 3 07 /07 /juillet /2010 11:00

Enlèvement Ordures MénagèresNous vous informons que la collecte des ordures ménagères se fera exceptionnellement le mardi 13 juillet 2010, au lieu du mercredi 14 juillet, ce-dernier étant férié.
Nous vous remercions donc de mettre vos poubelles le lundi.

Partager cet article
Repost0
5 juillet 2010 1 05 /07 /juillet /2010 11:00

Secheresse-2009.jpgNous vous informons que, suite à la sécheresse de 2009, il vous est possible de déclarer en mairie les dégâts que vous avez pu constater, afin de constituer un dossier pour reconnaissance de "catastrophe naturelle". Pour cela, il vous suffit de vous rendre en mairie ou de nous contacter.



Informations Pratiques

Notice d'information "Catastrophe Naturelle"

Pour qu’un sinistré soit indemnisé au titre de la loi, il faut :

  • Que les biens endommagés soient couverts par un contrat d’assurance dommage comprenant la clause " catastrophes naturelles ";
  • Que l’état de catastrophe naturelle soit constaté par un arrêté interministériel.

 

I - LES BIENS GARANTIS

 

Les biens garantis sont les biens meubles et immeubles qui sont assurés contre les dommages incendie ou tous autres dommages, et qui appartiennent aux personnes physiques et aux personnes morales autres que l’Etat. Sont donc couverts les biens appartenant aux associations ou aux collectivités locales (communes ou départements), dans la mesure où ils sont garantis par une assurance dommage.

Sont donc inclus dans le champ d’application de la loi, dans la mesure, bien entendu, où tous ces biens sont couverts par un contrat de base comportant une clause "catastrophes naturelles" :

  • Les dommages aux habitations et à leur contenu,
  • Les dommages aux installations commerciales ou industrielles et à leur contenu (matériels, stocks...),
  • Les dommages aux bâtiments appartenant à une collectivité locale et à leur contenu,
  • Les dommages aux bâtiments agricoles ainsi que les récoltes, machines et animaux se trouvant à l’intérieur de ces bâtiments,
  • Les dommages aux serres considérées en tant que bâtiments ou matériels,
  • Les dommages aux forêts (à condition qu’elles soient assurées contre l’incendie),
  • Les dommages aux tentes, caravanes et matériels de campement,
  • Les frais de déblais et de démolition, les frais de pompage, de nettoyage et de désinfection directement liés à la réparation du sinistre.

L’assurance de ces risques est généralement accordée, pour les particuliers dans le cadre des polices incendie ou multirisques, et pour les entreprises dans le cadre des polices incendie.

 
Sont donc exclus du champ d’application de la loi :

  • Les biens non assurés ou généralement exclus des contrats d’assurance dommage (terrains, plantations, clôtures, murs de soutènement sauf s’ils sont assurés, sépultures, canalisations...),
  • Les dommages causés aux récoltes non engrangées, aux cultures, aux sols et au cheptel vif hors bâtiment. L’indemnisation de ces dommages s’inscrit dans le cadre de la loi du 10 juillet 1964 organisant un régime de garantie contre les calamités agricoles.
  • Les dommages causés à la voirie et aux ouvrages de génie civil qui ne sont pas actuellement assurés,
  • Les dommages aux corps de véhicules aériens, maritimes, lacustres et fluviaux y compris les embarcations de plaisance ainsi que les marchandises transportées, déjà couramment assurées contre les catastrophes naturelles,
  • Les frais annexes tels que frais de déplacement, frais de règlement, pertes de loyer, remboursement d’honoraires d’experts... de même que les dommages indirectement liés à la catastrophe (dommages aux appareils électriques ou au contenu des congélateurs suite à une interruption dans la fourniture de courant électrique),
  • La perte de valeur vénale des fonds de commerce sauf les indemnités journalières prévues, le cas échéant, par certains contrats.

  

II - LA NATURE DES DOMMAGES GARANTIS

L’article 1er de la loi dispose que sont garantis, les dommages matériels directs. Par dommage matériel direct, il faut entendre ceux qui portent atteinte à la structure ou à la substance de la chose. Les garanties de frais et pertes, souvent incluses dans les contrats de base, ne sont donc pas appelées à jouer. La garantie ne s’applique pas davantage à la valeur vénale des fonds de commerce qui constitue un élément incorporel et non pas un élément matériel du fonds.

Les dommages matériels doivent par ailleurs être directs, c’est-à-dire ne pas être une conséquence seconde de la catastrophe (dommages dus à une rupture de courant électrique par exemple).

L’article 1er de la loi prévoit également que si l’assuré est couvert contre les pertes d’exploitation, cette garantie est étendue aux effets des catastrophes naturelles dans les conditions prévues au contrat. Les indemnités journalières, garanties par certains contrats, sont assimilables aux pertes d’exploitation.

Il convient de souligner tout particulièrement que la garantie n’est acquise qu’autant que la catastrophe naturelle ait affecté les biens de l’entreprise. Sont donc exclues sans ambiguïté - quelles que soient par ailleurs les dispositions du contrat de base - les pertes telles que celles dues à la carence des fournisseurs, à l’impossibilité d’accès, aux dommages à l’environnement, à la rupture d’alimentation électrique, etc.

La loi du 13 juillet 1982 prévoit l’application d’une franchise lors de l’indemnisation des victimes par leur assureur (voir § IV ci-après).

 

III - LE CAS PARTICULIER DES VEHICULES TERRESTRES A MOTEUR

Les contrats d’assurance garantissant les dommages aux véhicules ouvrent droit à la garantie contre les effets des catastrophes naturelles.

  1. Sont donc exclus du bénéfice de la loi les assurés n’ayant souscrit qu’une garantie "responsabilité civile", que cette garantie soit ou non assortie des garanties annexes telles que défense et recours, assistance, etc.
  2. En revanche, toute garantie "dommages" au corps du véhicule (vol-incendie, bris de glace, dommages collision ou dommages tous accidents) voit ses effets automatiquement étendus au risque de catastrophe naturelle. Cette extension répond aux caractéristiques suivantes :
  • La couverture contre les risques de catastrophes naturelles épouse l’étendue et les conditions de la garantie de base. Exemples : les accessoires et équipements donneront lieu à indemnisation s’ils sont mentionnés dans la garantie de base ; le titulaire d’une garantie limitée au "bris de glace" ne peut prétendre qu’à un remboursement de ses glaces.
  • Seuls les dommages matériels directs donnent lieu à indemnisation : seront donc exclus les frais de dépannage, de privation de jouissance, etc. même si ces dommages sont mentionnés dans la garantie de base.
  • La franchise retenue est celle qu’à prévue le législateur nonobstant toutes dispositions contraires inclues dans le contrat.

 

Il convient, enfin, d’opérer les mêmes distinctions que pour les biens mobiliers entre garanties "classiques" et garantie "catastrophes naturelles". Ainsi, un véhicule endommagé à la suite d’une inondation reconnue par arrêté interministériel sera indemnisable au titre de la procédure des catastrophes naturelles. Inversement, si les dommages sont provoqués par la tempête, la grêle ou le poids de la neige, ils ne seront indemnisables uniquement que lorsque aura été souscrite une garantie "dommages tous accidents" ou une garantie spécifique appropriée si l’assureur en propose une.

 

  IV - LES FRANCHISES

Les arrêtés du 5 septembre 2000 du Ministère de l'Economie, des Finances et de l'Industrie ont porté l'augmentation et la modulation des franches comme suit :

Réactualisation des franchises de base : l'augmentation de la franchise est portée à

381 € pour les biens à usage d'habitation ainsi que les véhicules terrestres à moteur et à 10 % des dommages avec un minimum de 1143€ pour les biens à usage professionnel. Cette augmentation correspond à l'évolution du coût de la vie depuis 1983, dernière date à laquelle le montant de la franchise a été modifié.

Création d'une franchise spécifique à la sécheresse : une franchise spécifique est créée à compter du 2 janvier 2001 pour les dommages consécutifs aux mouvements de terrain différentiels dûs à la réhydratation des sols, à la sécheresse, à savoir de

1500€ pour les biens à usage d'habitation des particuliers et 3000 € pour les biens à usage professionnel, afin de distinguer les dommages mineurs des dommages qui remettent en cause l'utilisation du bien ou qui affectent sa structure.

 Modulation de la franchise, elle s'appliquera :

  • à toute mise en jeu de la garantie d'assurance des catastrophes naturelles résultant d'un arrêté portant constatation de l'état de catastrophe naturelle publié au Journal Officiel après le 1er janvier 2001,
  • dans les communes sur lesquelles un PPR n'aura pas été prescrit pour le risque faisant l'objet de cet arrêté,
  • ou dans les communes sur lesquelles un PPR pour le risque faisant l'objet de cet arrêté n'aura pas fait l'objet d'une approbation dans le délai de cinq ans suivant la date de sa prescription.

Cette modulation de franchise cessera dès la prise de l'arrêté prescrivant un PPR pour le risque entraînant l'application de la modulation. La modulation de la franchise reprendra lorsque le PPR prescrit n'aura pas été approuvé dans le délai de cinq ans à compter de sa date de prescription.

La modulation s'appliquera selon les modalités suivantes :

premier et second arrêté portant constatation de l'état de catastrophe naturelle pris pour le même risque

application de la franchise

troisième arrêté pris pour le même risque

doublement de la franchise

quatrième arrêté pris pour le même risque

triplement de la franchise

cinquième arrêté suivants pris pour le même risque

quadruplement de la franchise

La franchise applicable pour les risques de pertes d’exploitation est de trois jours ouvrés avec un minimum de 686 €, sauf lorsqu’une franchise plus élevée est prévue au contrat pour la garantie de base.

Partager cet article
Repost0
2 juillet 2010 5 02 /07 /juillet /2010 11:00

Male-La-Feuille-N-21.jpgLe nouveau numéro du bulletin municipal arrive dans vos boîtes dans quelques jours : il a été validé par le comité de rédaction le 30 juin dernier. Le bulletin sera distribué à partir du 08 juillet prochain sur la commune, par les conseillers municipaux.  Un grand merci aux personnes qui s'investissent dans la rédaction de ce journal ! A noter que la Feuille sera aussi disponible en ligne d’ici quelques jours. Bonne lecture !

Partager cet article
Repost0

Mairie de Mâle

Logo Mâle ok

 

14, Place de l’église

Mâle

61260 VAL-AU-PERCHE

Tél : 02.37.49.66.87   Fax : 02.37.49.72.82
Portable de permanence : 06.78.10.82.20

Ouverture de la mairie déléguée : le lundi, de 10h à 12h, et le vendredi, de 14h à 16h30

Contactez-nous  !

enveloppe.jpg 

 

Rechercher

Salle Polyvalente Georges Voisin

La Feuille

Les Echos de Val-au-Perche - décembre 2019
Les Echos de Val-au-Perche - juillet 2019

Les Echos de Val-au-Perche - décembre 2018
Les Echos de Val-au-Perche - juillet 2018
Les Echos de Val-au-Perche - décembre 2017

Les Echos de Val-au-Perche - juillet 2017
Les Echos de Val-au-Perche - décembre 2016
Les Echos de Val-au-Perche - juillet 2016
Feuille n°32 - janvier à juin 2016

Feuille n°31 - juillet à décembre 2015
Feuille n°30 - janvier à juin 2015
Feuille n°29 - juillet à décembre 2014
Feuille n°28 - janvier à juin 2014
Feuille n°27 - juillet à décembre 2013
Feuille n°26 - janvier à juin 2013
Feuille n°25 - juillet à décembre 2012
Feuille n°24 - janvier à juin 2012
Feuille n°23 - juillet à décembre 2011
Feuille n°22 - janvier à juin 2011
Feuille n°21 - juillet à décembre 2010
Feuille n°20 - janvier à juin 2010
Feuille n°19 - juillet à décembre 2009
Feuille n°18 - janvier à juin 2009
Feuille n°17 - juillet à décembre 2008

 

Les services de la Communauté de Communes

  Multiaccueil.jpg

Accueil-de-Loisirs.jpg

Piscine.jpg

Mediatheque.jpg

Ludotheque.jpg

Ateliers-Musique.jpg

TAD.jpg

RAMPE.jpg

LEAP.jpg

EPN.jpg

SPANC.jpg

dechetterie-illustration.jpg